Rencontre Fanny Ardant et Deleyaman autour de "Staline"

Rencontre Fanny Ardant et Deleyaman en Seine-Maritime autour de la sortie de "Staline"

Rencontre Fanny Ardant et Deleyaman autour de "Staline"

Le groupe céleste, onirique et atypique Deleyaman, basé en Normandie mais fondé en 2000 par l’américain d’origine greco-arménienne Aret Madilian, se produira dimanche 24 Septembre à 18h30 au Cinéma du Casino de Saint-Valery-en-Caux (76). Ils seront sur scène juste après la projection du Divan de Staline (avec Depardieu), qui verra la présence exceptionnelle dans la salle de la divine Fanny Ardant, réalisatrice du film. Il faut dire que deux titres de Deleyaman “Battlefield” et “Black Rainbow”, issus de leur deuxième album intitulé Second, ont été choisis par l’actrice-réalisatrice pour la bande-son. Excusez du peu !! Rappelons que les Normands joueurs de doudouk et autre bodhran ont sorti en novembre dernier leur septième album, The lover, The stars & The Citadel, avec la participation de l’illustre Brendan Perry (Dead Can Dance) sur deux titres (« Escape » et « Autumn Sun »). Je me répète, mais… Là aussi, excusez du peu !!

Entrée libre pour le concert.
Réservations 02 35 57 84 10.
www.deleyaman.com
deleyaman.bandcamp.com
https://www.facebook.com/events/

par Yannick Blay

rédigé le samedi 09/09/2017 à 18:26

modifié le 10/09/2017 à 09:58

aujourd'hui mardi 23 janvier

avec Fred Thébault

Boucher-couturier depuis 1990

Prémonition

réagissez à endirect@premo.fr

9h47 Bon je me lève et je crois bien que j'ai la crève, serait-ce parce que j'ai regardé "Contagion" de Soderbergh avant-hier ? Bigre de bigre, c'est peut-être mon dernier direct avant un clamsage brutal, alors il faut que je le peaufine. Avec Percolator et son album "Sestra" sorti il y a quelque semaines. C'est un groupe irlandais plutôt sympa, dont le credo hésite entre Stereolab et sa répétitivité un brin noise (je parle des premiers albums), et My Bloody Valentine, les grands gourous du XXe siècle de tous les groupes qui aiment les pédales d'effets. Bref cet album a un je ne sais quoi d'obsédant même si on ne hurle pas à une originalité sans pareille. Idéal avec un début de fièvre grippale de fin du monde.

Passez la Journée avec Fred Thébault... (mais personne ne vous y oblige !)

En direct !
  EN DIRECT AVEC Fred