Bilan 2019 ?

Christophe Labussière : l’essentiel de l’année 2019 et d’une décennie qui s’achève

Bilan 2019 ?

UN DISQUE ?


Si j'ai un disque à retenir pour 2019, c'est sans aucune hésitation le premier album d’Echoberyl, "Apparition". Dès la première écoute, dès la première seconde, j’ai su qu’il y avait un truc de dingue, quelque chose d’inédit, d’extrêmement intense. Je sais que parfois je peux me faire avoir et m’enthousiasmer un peu trop vite, mais je sais aussi que dans ces cas-là je retrouve toujours très vite la raison. Là, il s’agit d’autre chose, il y a une sorte de maestria dans la façon dont les compositions sont construites. Je ne m’en lasse pas.


UN AUTRE ?


Le disque le plus important pour moi ces dernières années, ces dix dernières années, c’est "Music Complete" de New Order. Déjà parce que ce groupe, comme beaucoup d’autres, m’accompagne depuis toujours et est à l’origine de mes tous premiers émois musicaux, mais aussi parce que parmi tous ces groupes, New Order fait partie des derniers qui parviennent à se maintenir à niveau avec une sorte d’évidence. Avec cet album, New Order réussi "simplement" à se réinventer. C’est un disque de faux désinvoltes et de vrais esthètes. Il est inusable. De la musique facile pour gens difficiles.


ET ENSUITE ?


Je rêve pour 2020 d’un nouveau disque de Front 242. Le groupe démarre dans quelques semaines une belle tournée et me semble être motivé comme jamais. Si l’on sait que ce sont de purs génies sur scène, il est temps qu’ils rappellent qu'ils savent aussi être de vrais prodiges sur disque.

par Bertrand Hamonou

rédigé le jeudi 09/01/2020 à 22:12

Plus d'infos sur Bilan 2019 ?
4956
Bilan 2019 ?
4962
Bilan 2019 ?
4970
Bilan 2019 ?
4957
Bilan 2019 ?
4954
Bilan 2019 ?
4963
Bilan 2019 ?
4958
Bilan 2019 ?