Chroniques Express
eNiB
"Cut"
DATES | Sorti le 13 avril 2020 | Publié le vendredi 31 juillet 2020
POURQUOI | Label | Pochette
ET ALORS | eNiB n’est peut-être au final qu’une anomalie spatio-temporelle. Spatiale parce que le groupe, originaire d’Italie, précisément de Rome, vient de sortir son premier album sur le label Wave Records basé quant à lui de l’autre côté de la planète, à São Paulo au Brésil. Temporelle parce que chacune des compositions de "Cut" s’ancre dans trois périodes essentielles : l’EBM du milieu des années 80 avec des sonorités parfois presqu’industrielles, la synthpop de la fin des années 90 avec cette très belle voix au charme étonnant (on pense à Wolfsheim), et en 2020 pour ces sonorités plus fines qui ne font aucun doute, c’est bien à notre époque que cet album peut prendre tout son sens. Si l’on ajoute à cela un don pour les mélodies véritablement bluffant (comment résister à "Lost", "No Way Out" ou "Intruder"), et une passion pour le cinéma français des années 60 (la vidéo de "Lost" construite sur le film “Les Yeux sans visage” de Georges Franju), eNiB s’avère extrêmement subtil et aussi fascinant qu’un épisode de la série allemande "Dark" : aux croisementx de l’espace et du temps.
CONNEXE | EBM | Synthpop | Brésil | Italie | Wolfsheim
VOUS
LECTEURS
14
PRÉMO
15/20
Nuovo Testamento
"Exposure"
DATES | Sorti le 7 mars 2019 | Publié le vendredi 09 août 2019
POURQUOI | Californie | Italie | Nom | Pochette
ET ALORS | Parfois on s’emballe. Souvent on doute. Lorsque tout est trop évident, quand il ne suffit que de quelques secondes pour déceler les références et l’inspiration flagrantes, quand les intentions sont dévoilées dès les premières notes, quand chaque instrument rappelle celui d’un autre. C’est soit que l’artiste n’est pas très malin, soit qu’il est intrépide. Nuovo Testamento doit faire partie de cette deuxième catégorie. Car on adore, immédiatement. Cette voix féminine assurée, celle de Chelsey Crowley, californienne d’origine, et l'armada italienne qui la soutient : une rythmique tranquillement orientée dancefloor, une basse et une guitare que le fils de Simon Gallup ne renierait pas, et surtout des synthés, des nappes qui devraient rendre folle de jalousie toute la scène goth de ces 30 dernières années. Parfois on s’emballe, parfois on s’enflamme. Souvent on excuse tout.
VOUS
LECTEURS
12.5
PRÉMO
17/20
Be Forest
"Knocturne"
DATES | Sorti le 8 février 2019 | Publié le lundi 01 avril 2019
ET ALORS | Vous souvenez-vous de cette époque bénie où l'indie rock à tendance shoegaze parvenue d'Angleterre produisait chaque semaine un nouveau disque que nous adoptions immédiatement ? C'était l'ère où les Chapterhouse, The Sundays et autres Slowdive se succédaient chacun à leur tour pour nous fournir notre "content" à longueur d'année. Les Italiens de Be Forest auraient pu être de ceux-là s'ils avaient existé au début des 90s. Avec leurs guitares aux gimmicks économes qui permettent de compter les notes jouées, leur lourde basse contrebalançant ce chant féminin céleste et murmuré, le trio réussit une perfection shoegaze/dream pop avec ce troisième album. Les neuf titres de "Knocturne" s’écoutent et se réécoutent à l’envi, emmenés par une rythmique tambourinée et obsédante, et l’on vous conseille de ne surtout pas passer à côté d’une telle perle.
VOUS
LECTEURS
16.33
PRÉMO
16/20
FILTRES | Italie