Les Sales Majestés

« Overdose »

[DKP Production]

Chronique rédigée par Fred Thébault

publiée le mardi 31 décembre 2019 à 09h58

sorti le vendredi 22 novembre 2019



Les Sales Majestés roulent leur bosse depuis le début des années 80 : ce sont de vrais punks, des purs et durs, qui n'ont jamais fait de concessions... et c'est peut-être pour ça qu'ils ont mis près de quinze ans avant de sortir leur premier album "Bienvenue" en 1995, chez Bondage (RIP). Le temps a ensuite suivi son cours, mais l'époque n'était plus vraiment au punk basique hérité de 1977, Green Day, The Offspring ou Blink 182 étant passés par là. Mais un punk reste un punk, et après trois autres albums, deux EP's et une compilation de 22 titres parue en 2002 qui devait signer la fin d'un groupe qui n'avait jamais vraiment réussi à percer, trop naïf, trop anachronique, le groupe se reformait 6 ans plus tard, en 2008. Les Sales Majestés pouvaient alors reprendre le flambeau Bérurier avec fierté et quatre albums plus tard, sortait le mois dernier "Overdose", un album plus actuel que jamais. La situation sociale explosive qui existe en France depuis la fin 2018 a manifestement beaucoup influencé le groupe : l'album est un brûlot anti-Macronie et anti-capitaliste proche de tous les combats de notre époque, de la montée du fascisme à la destruction de la nature. Soyons honnêtes : "Overdose" est le meilleur album qu'ils ont jamais sorti. Peut-être est-ce dû au fait que le groupe n'aura jamais été aussi moderne dans ses revendications qui nous préoccupent au quotidien, car on prend vraiment son pied à fredonner "Salut c'est moi c'est Castaner" ou "La France en marche c'est marche ou crève". En 2020, les punks sont définitivement aux Gilets Jaunes ce que les Bérurier Noir étaient en 1985 à la jeunesse qui emmerdait le Front National.


Ce qu'on a aimé
C'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe
Les paroles percutantes
L'hommage simple et basique à Macron et Castaner
Ce qu'on n'a pas aimé
Un peu d'humour crétin aurait été bienvenu
PLUS D'INFOS
ÉCOUTEZ
TRACKLISTING
1. Macron
2. Castaner
3. Apocalypse
4. Overdose
5. Pogo Pogo
6. Peace and Love
7. Punk à Gogo
8. Gilets Jaunes
9. Je crois en rien
10. Antifascistes
11. Tout est faux

DATES
Sorti le vendredi 22 novembre 2019
Chroniqué le 31 décembre 2019