Review du concert de The Cure à Strasbourg

Review du concert de The Cure à Strasbourg avec trois extraits

Review du concert de The Cure à Strasbourg

Une fois n'est pas coutume, nous vous partageons aujourd'hui une courte critique du concert de The Cure hier soir au Zénith de Strasbourg, illustrée de trois extraits, un très joli "Charlotte Sometimes", "Disintegration" et un nouveau titre, "A Fragile Thing".
Robert et Simon semblaient aux anges du début à la fin du concert tels deux gosses excités par le moment, Perry et Roger se sont montrés désespérément absents, le batteur était exceptionnel, et le guitariste additionnel, Reeves Gabrels, s'est permis de gâcher un morceau sur quatre avec des effets de guitares absolument indigestes dignes des seventies. La setlist était très discutable (aucun titre de "Faith" ou "Pornography", des enchaînements incongrus, "Shake Dog Shake" qui succède à "A Forest", des nouveaux morceaux très moyens, et une poignées de titres inutiles certainement issus des derniers albums), mais, malgré tout, le concert fut magistral tant le plaisir de Robert et Simon était palpable et émouvant, à l'image du lightshow et des projections.
Petite curiosité, alors que la salle affichait complet, le public était, dans les gradins comme dans la fosse, incroyablement passif.
En substance, si des choses m'ont déçu (les guitares, mais les guitares, quel drame) le concert était immensément touchant.

"Charlotte Sometimes", Le Zénith, Strasbourg, 18 novembre 2022



"Disintegration", Le Zénith, Strasbourg, 18 novembre 2022



"A Fragile Thing", Le Zénith, Strasbourg, 18 novembre 2022

par Christophe Labussière

publié le samedi 19/11/2022 à 12:41

Plus d'infos sur The Cure
140
7357
7320
135
129
129
7168
7118
123
6768
6723
6763
101
100
6702
6598
6435
6331
6314
6259
6235
6164
6079
58
5889
5852
5740
5637
5529
5320
16
5300
5286
5264
9
5129
5069
4720
4715
4610
4510
4305
4123
4040
3662
3586
3473
2498
2495
2363
2248
2193
2150
2123
2113