Des nouvelles de Bangkok, Thaïlande

Des nouvelles de Bangkok, Thaïlande

Hariguem Zaboy est un groupe thaïlandais, voilà pour l'anecdote. Leur troisième album vient de sortir, et l'évolution est conséquente, puisque l'on passe de la shoegaze à une noise énervée, rugueuse et destructurée. Ce "John Young Sandwich" est le genre de petite baffe magistrale qui réveille en nous notre côté masochiste ("du bruit, du bruit, donnez-moi du bruit pour faire saigner mes oreilles"). Il faut dire qu'en la matière, cet album se pose-là. Héritier de Sonic Youth et de la no-wave des origines, New-York 1978 avec DNA, Mars, James Chance, Glenn Branca et consorts, le groupe va loin dans la torture de ses guitares, sans pour autant négliger la mélodie, avec même un peu de psychédélisme. Une très bonne surprise donc et la confirmation que l'Asie a beaucoup de choses à dire, et pas seulement le Japon, seul pays a peu près observé depuis nos contrées lointaines depuis quarante ans, car Chinois, Thaïlandais ou Malaysiens ont récemment donné de très intéressants groupes. Certains ne s'y sont pas trompés, puisque l'illustre Martin Bisi lui-même a produit plusieurs titres. Ouvrons donc nos chakras !

Bancamp : https://hariguemzaboyband.bandcamp.com/
Facebook : https://www.facebook.com/hariguemzaboyband

par Fred Thébault

publié le mercredi 24/02/2021 à 10:24

modifié à 10:39