Les Tétines Noires reviennent !

Concert parisien et tournée de reformation pour le quatuor culte

Les Tétines Noires reviennent !

Groupe aussi culte qu'inclassable (expérimental ? batcave ? post-punk ? électro-rock ?) de la seconde moitié des années 80, Les Tétines Noires avaient cessé leurs activités vers 1998 après l'excellent "12 Têtes mortes". Le chanteur-leader Emmanuel Hubaut avait poursuivit l'aventure dans une forme plus électro-glam sous le patronyme de LT-No, avant de co-fonder le duo électroclash Dead Sexy Inc. (avec Stéphane Hervé) - qui s'apprête d'ailleurs à sortir un nouvel EP ("Tête à Claque").

Mais aujourd'hui, les nostalgiques de la folie "VirginPrunesques" des Tétines Noires sont aux anges, car on vient d'apprendre la reformation du groupe, sous la forme d'un quatuor, vraisemblablement composé d'Emmanuel Hubaut (alias Le Comte d'Eldorado), Goliam, Entonie et Jérôme Soudan ! Le 9 mars, ces quatres musiciens qui ne s'étaient pas retrouvés ensemble depuis 20 ans ont démarré une résidence artistique au FGO-Barbara, un établissement culturel de la ville de Paris, afin d'y préparer leur concert parisien de réunion le 1er juin (dans une salle qui reste à déterminer), avant de se lancer dans "une petite tournée de quelques mois pas plus", déjà dénommée "The Comeback (Éléonore) Tour 2018". Plus d'infos prochainement ici, et sur la page Facebook du groupe.

par Christophe Lorentz

rédigé le lundi 12/03/2018 à 12:28

hier mercredi 20 juin

avec Bertrand Hamonou

Collab depuis 2003

Prémonition

réagissez à endirect@premo.fr

En direct

18h18 Je vais terminer ce direct avec Tricks, le nouvel album d'OhGr qui sortira vendredi et qui est vraiment extraordinaire si je me fie aux premiers morceaux que j'ai pû écouter jusqu'ici.
Très bonne soirée à toutes et à tous.

En direct

17h17 Je vous propose maintenant d'écouter un groupe italien que j'ai découvert à l'édition 2016 de Rock en Seine : Joycut avec son album PiecesOfUsWereLeftOnTheGround (en un seul mot). Le groupe a été invité par Robert Smith pour sa propre édition du festival Meltdown de Londres cette année.

En direct

16h16 Le nouvel EP Artefacts Of Rotation par ASC sortira vendredi. L'Américain est prolifque : c'est son quatrième disque depuis le début de l'année.



En direct

15h15 Je passe à quelque chose d'un peu plus rentre-dedans, type indus américain, avec le dernier album en date de Cyanotic, paru à la fin du mois de septembre : Tech Noir.



En direct

14h14 Je vous propose maintenant d'écouter un album de dark ambient plus noir que noir pour nous faire un peu d'ombre en cette après-midi surchauffée avec Mørkets Variabler de Svartsinn, paru en octobre dernier.

En direct

13h13 Changement de registre avec un disque sorti ce lundi : Untrue par Craset. C'est drôle, il me fait énormément penser à Burial et comme par hasard, le disque s'intitule "Untrue", tout comme le second album de Burial. Il n'y a pas de coïncidences.

En direct

12h12 Encore une découverte ! Cette fois le groupe s'appelle Sex Park, est originaire de Portland, l'album Atrium est sorti le 1er février et me fait penser à un mélange entre le chant des premiers In The Nursery et la touching pop d'Asylum Party. Très belle surprise.

En direct

11h11 Je vous propose maintenant d'écouter le tout nouvel EP de Jérôme Chassagnard qui s'intitule Sea, et qui est sorti en début de semaine. Quatre titres impeccables, fins et précis, comme d'habitude en somme.

En direct

10h10 Je continue avec une autre découverte, celle d'Omniflux qui sera en tournée aux USA cet été avec OhGr et Lead Into Gold et dont on attend la sortie du premier album, "Aquarelle". Pour l'instant il n'y a qu'une poignée de titres disponibles sur son Bandcamp à se mettre dans les oreilles, et c'est vraiment très bien.

En direct

9h09 Je poursuis avec une découverte : Holy Places, le dernier album new wave du groupe russe Brandenburg qui est paru le 17 juin. L'album est assez court et le jeu ainsi que le son de guitare me plaisent beaucoup.

En direct

8h08 Bonjour !
J'ai commencé ma journée avec Bad Witch, le nouvel EP de Nine Inch Nails et j'ai été déçu par cette première écoute. Ce que j'aime le plus chez Nine Inch Nails depuis le début, c'est la précision des notes et l'attention apportée aux détails. Sur cet EP, c'est une soupe sonore à laquelle je ne comprends strictement rien.

Passez la Journée avec Bertrand Hamonou... (mais personne ne vous y oblige !)

En direct !
  EN DIRECT AVEC Bertrand