& les Chroniques
Express
Coil
"A Guide for Beginners : The Voice of Silver / A Guide for Finishers : A Hair of Gold"
DATES | Sorti le 23 octobre 2020 | Publié le mardi 01 décembre 2020
POURQUOI | Coil | Compilation
ET ALORS | La frénésie des rééditions de Coil s’est emballée ces dernières années, et l'on voit sans cesse débarquer de nouveaux pressages. Dans tous les pays, de multiples labels font feu de tout bois. Difficile alors de s'y retrouver dans un tel jeu de piste, au coeur d’une production aussi riche que variée. S'il y a pourtant une compilation qui fait honneur à la discographie exemplaire de ce groupe hors du commun, c'est "A Guide for Beginners / A Guide for Finishers", qui s'adresse aux nouveaux venus à la découverte de l'univers de Coil. Car elle est à ce jour la seule à résumer en vingt titres clefs l'intégralité d'une oeuvre qui nous obsède depuis "Scatology" en 1984 jusqu'à "Musick to Play in the Dark" en 2000. Initialement parue en 2001 et rapidement épuisée, elle vient de bénéficier d'une réédition de qualité grâce au label Cold Spring à qui l'on doit également l'édition posthume et définitive de "Backwards". Chaque période est représentée par une sélection pertinente de morceaux choisis par John Balance et Peter Christopherson, et chaque écoute procure la curieuse impression de rendre visite à un vieux copain que l’on ne voit qu’épisodiquement pour se remémorer les souvenirs d’une vie passée à se croiser. Indispensable.
VOUS
LECTEURS
PRÉMO
17/20
The Beloved
"Where It Is (Special Edition)"
DATES | Sorti le 31 janvier 2020 | Publié le jeudi 05 mars 2020
ET ALORS | Il y a des disques que l'on n'oublie pas, qui vous marquent, qui restent toute votre vie bien présents dans un coin de votre Panthéon personnel. Celui-ci est sorti fin 1987 et on se demandait régulièrement s'il allait finir par être enfin réédité. Et rien, jamais... jusqu'à aujourd'hui, 32 ans plus tard ! "Where It Is", des Beloved est un disque 200% new-wave, très influencé par New Order, et le premier album (en fait compilation de leurs trois premiers singles) de ce groupe qui allait quelques mois plus tard totalement virer sa cuti, délaissant définitivement la mélancolie et le spleen pour la joie et la danse, happés comme tant d'autres par la house-music et les raves qui ravageaient la planète rock, en sortant en 1990 le monumental "Happiness" qui célébrait la vie, l'espoir et l'amour. Aussitôt vénéré, aussitôt enterré, "Where It Is", produit par Michael Johnson (ingénieur studio de New Order) n'a pas eu le temps de s'imposer comme ce qu'il aurait dû être : un jalon de la new-wave. Il n'est jamais trop tard pour bien faire, et avec trente et un titres, incluant inédits et nombreuses démos, les plus de 45 ans pourront se replonger avec délice dans les premiers émois de leur jeunesse perdue et leurs enfants découvrir un must absolu du genre.
CONNEXE | New Wave | New Order
VOUS
LECTEURS
18
PRÉMO
18/20
FILTRES | Réédition