& les Chroniques
Express
Coil
"A Guide for Beginners : The Voice of Silver / A Guide for Finishers : A Hair of Gold"
DATES | Sorti le 23 octobre 2020 | Publié le mardi 01 décembre 2020
POURQUOI | Coil | Compilation
ET ALORS | La frénésie des rééditions de Coil s’est emballée ces dernières années, et l'on voit sans cesse débarquer de nouveaux pressages. Dans tous les pays, de multiples labels font feu de tout bois. Difficile alors de s'y retrouver dans un tel jeu de piste, au coeur d’une production aussi riche que variée. S'il y a pourtant une compilation qui fait honneur à la discographie exemplaire de ce groupe hors du commun, c'est "A Guide for Beginners / A Guide for Finishers", qui s'adresse aux nouveaux venus à la découverte de l'univers de Coil. Car elle est à ce jour la seule à résumer en vingt titres clefs l'intégralité d'une oeuvre qui nous obsède depuis "Scatology" en 1984 jusqu'à "Musick to Play in the Dark" en 2000. Initialement parue en 2001 et rapidement épuisée, elle vient de bénéficier d'une réédition de qualité grâce au label Cold Spring à qui l'on doit également l'édition posthume et définitive de "Backwards". Chaque période est représentée par une sélection pertinente de morceaux choisis par John Balance et Peter Christopherson, et chaque écoute procure la curieuse impression de rendre visite à un vieux copain que l’on ne voit qu’épisodiquement pour se remémorer les souvenirs d’une vie passée à se croiser. Indispensable.
VOUS
LECTEURS
PRÉMO
17/20
Thighpaulsandra
"Practical Electronics with Thighpaulsandra"
DATES | Sorti le 1er mars 2019 | Publié le mercredi 27 mars 2019
POURQUOI | Thighpaulsandra | Coil
ET ALORS | Oreilles sensibles s'abstenir : Timothy Lewis, aka Thighpaulsandra, nous offre un huitième disque où la norme est l'absence même de repères. Ancien membre de Coil, l’Anglais nous livre les résultats non censurés de ses travaux et de ses expériences secrètes, présentés dans une pochette à l'humour typiquement britannique. Les changements inattendus au coeur même de ces quatre longs titres en perpétuelle mutation (entre neuf et treize minutes chacun) rappellent bien entendu les expérimentations sonores du Coil du début des années 2000. Une partie composée par Paul, une autre par Sandra, chaque morceau schizophrène se rapproche des récents albums solo d'Edward Ka-Spel, avec des clins d'œil aux banques de sons de Nitzer Ebb. Pour les plus courageux ainsi que pour les fans de Coil, la conférence sonore ici offerte vaut vraiment la peine d'être suivie.
VOUS
LECTEURS
14
PRÉMO
14/20
FILTRES | Coil | Expérimental