Chroniques Express
Nation of Language
"Introduction, Presence"
DATES | Sorti le 22 mai 2020 | Publié le mercredi 05 août 2020
POURQUOI | Pochette | Nom
ET ALORS | Déjà : quelle voix. Assurée, maniérée, si charmeuse avec sa diction soignée… on sent l’ombre de Lloyd Cole, de Morrissey ou encore Dave Gahan, celle de ces dandys qui rassurent et sont capables de nous entraîner au bout du monde. Mais autour de Ian Devaney, il y a aussi une succession de mélodies et des morceaux à la construction très intelligente, qui, bien qu’en apparence basés sur le combo classique guitare lumineuse, basse douce et prégnante, et batterie enjouée, étonnent très vite lorsque l’on voit surgir des synthés pour le moins "vintage". Quelle belle surprise que cette succession de perles qui oscillent entre indie pop et new wave (mention spéciale pour "The Division St.", "Automobile" ou encore "Friend Machine" et ses sonorités presque 8-Bits). Le disque ne s’essouffle jamais, et on s’étonne d’assister à un tel enchaînement de compositions douces-amères que l’on a toutes envie de chérir. On pense aux premiers New Order, à Black Marble ou à The Vagina Lips pour cette faculté incroyable à nous offrir quelque chose qui se révèle immédiatement comme une évidence, et, de la même façon que pour leur confrère grec, il y a toutes les chances que cette formation originaire de Brooklyn nous accompagne bien au delà de cet été.
VOUS
LECTEURS
PRÉMO
15/20
Superdrone
"Solargaze"
DATES | Sorti le 24 juin 2020 | Publié le jeudi 23 juillet 2020
ET ALORS | "Solargaze", le quatrième album du duo anglais Superdrone est une véritable bombe lancée à mille à l’heure en direction du soleil, dans laquelle chaque titre sonne comme un single potentiel qui nous renvoie à l’époque d’insouciance collective du début des 90s, en pleine période baggy de Madchester, laquelle vit émerger entre autres The Charlatans et les Stone Roses. Dans sa version du futur, celle de Superdrone, l’on parle de néo-psychédélisme, et aux couches de guitares psychédéliques s’ajoutent toujours une rythmique un brin funky, ainsi que des tonnes d’effets aériens, des riffs et des refrains intemporels ("Bitter", "Face Me"). Il n’y a aucun doute possible : cette musique-là est un efficace antidépresseur universel et forcément très addictif. À chaque nouvelle écoute se dévoile un peu plus le talent mélodique des deux compères qui citent volontiers Ride, Tame Impala, Stone Roses, Cocteau Twins, The Telescopes et The Cure comme héros. Après l’écoute de "Today" qui clot le disque, on ne souhaite plus qu’une chose : voir exploser la notoriété de ces Superdrone qui préfèrent regarder en direction du soleil que contempler leurs chaussures.
VOUS
LECTEURS
16
PRÉMO
16/20
Replicant
"A Taste of Midnight"
DATES | Sorti le 10 mai 2019 | Publié le jeudi 20 juin 2019
POURQUOI | Pochette | Nom
ET ALORS | On dit souvent que la synthwave (celle qui tâche, héritée de John Carpenter, avec ses gros synthés et ses grosses guitares) est le cimetière des métalleux et des gens de mauvais goût. Ce n'est pas totalement faux. Mais ici, derrière ces ambiances excessivement dark, la voix de Garrett Vernon fait la différence. Elle rappelle celle de Sixth Comm et donne à ces neuf titres, regroupement de deux EP une profondeur et une noirceur assez fascinantes. "The Reckoning" et "The Resistance" sont respectivement parus en 2017 et 2018 et se présentent comme "la bande-son de notre dystopie moderne" et se veulent éminemment politiques pour une formation originaire de Chicago et obsédée par "le démagogue maniaque à la tête du gouvernement fédéral américain" : Donald Trump.
VOUS
LECTEURS
12
PRÉMO
15/20
Holon
"Breaking The Simulation"
DATES | Sorti le 28 février 2019 | Publié le lundi 29 avril 2019
POURQUOI | Holon | Canada | Toronto
ET ALORS | Le cas Holon est plutôt singulier : volontairement outsider sur une scène exigeante, Mark Rydyger compose sans relâche dans son studio, chez lui, et distribue chaque samedi sur son Soundcloud un nouveau titre qui pourrait comporter la mention "plaisir d'offrir". Comme ça, pour rien, pour la beauté du processus ; par défi personnel aussi. Et c'est également sans fanfaronnade ni campagne de communication que le talentueux Canadien au grand coeur diffuse un nouvel album d’électro indus planante de temps à autre sur son site Bandcamp, quand il le décide, tout simplement. Et de la même manière que l'on sait reconnaître le son Skinny Puppy, Front Line Assembly ou Download en cinq secondes chrono, il y a un bien aujourd’hui un son Holon : clair, spatial, pur et minimal, que Mark ne cesse de peaufiner, et que l'on retrouve de bout en bout dans cette nouvelle collection de titres.
VOUS
LECTEURS
13
PRÉMO
15/20
FILTRES | Self-Released