Michel Cloup Duo

« Ici et Là-Bas »

[Ici d Ailleurs]

Chronique rédigée par Christophe Labussière

publiée le lundi 28 mars 2016 à 22h58

sorti le vendredi 01 avril 2016



Après deux albums en solo accompagné de sa seule guitare (avec une belle collection de pédales d'effets) et de son batteur Patrice Cartier, Michel Cloup nous a fait faire le joli tour de ses tourments, de ses craintes et de ses obsessions, navigant entre ombres et lumière, manifestant son envie de partager, mais sans jamais vraiment trop oser se dévoiler. Deux albums magnifiques. Nous l'avions interviewé à la sortie du second. Pas vraiment timide, mais plutôt économe. Économe en confidences, ce qu'il souhaitait dire, il l'avait dit dans ses chansons,. Si ses textes restaient parfois hermétiques, ce n'était pas pour les éclaircir avec nous. Toujours très formel, il y avait sa musique ET sa vie. Deux sujets qui, à l'écouter, n'avaient pas grand chose à voir. Difficile alors de savoir si c'était une posture ou de la timidité.

Aujourd'hui, avec "Ici et Là-Bas", la démarche est bien différente : c'est le livre des révélations. Michel Cloup y déroule sa vie, son enfance, sa jeunesse, son grand-père, son père agriculteur, sa mère italienne, sa femme, sa fille, la maison familiale. Était-il après deux albums au bout de quelque chose et prend-il ici un nouveau départ dans les thèmes de ses chansons, comme on choisit un nouveau vêtement ou de nouvelles lunettes ? Les années passant, a-t-il grandi et éprouve-t-il le besoin de s'ouvrir plus qu'il ne l'avait fait jusqu'à maintenant ; l'intimité de l'écriture est-elle sa meilleure thérapie ? Ses paroles, jusqu'alors à l'interprétation libre étaient un peu les nôtres. Ses histoires de couples semblaient ressembler à celles que nous vivions, ses doutes, ses craintes nous étaient familières. Avec "Ici et Là-Bas" c'est autre chose, Michel Cloup nous donne les clefs de sa vie, et nous n'en demandions pas tant. Après un léger malaise ("Qui je suis"), s'en suit une nécessaire phase d'adaptation, c'est bien Michel Cloup mais ce n'est plus vraiment celui de ses deux premiers disques, le son est d'ailleurs plus tendre, plus doux, plus mélodique, l'homme semble avoir lâché prise. Derrière l'histoire de sa vie on entend le bruit de la vie, c'est presque un groupe qui semble l'entourer tant l'ensemble paraît riche, harmonieux, un groupe, ou une famille. Parce que c'est de famille dont nous parle Michel Cloup pendant une heure, et rarement nous avons entendu des histoires de famille aussi riches et autant emplies d'amour.


Ce qu'on a aimé
L'évolution de son son, moins rêche, presque plus "groove"
Le titre "Ici et là-bas" et sa rime magnifique, "une maison à étage, avant le virage"
Sa fidélité, le plaisir renouvelé de le retrouver
Ce qu'on n'a pas aimé
Ce sentiment d'indiscrétion à l'écouter dérouler sa vie
Le dernier morceau "Une Adresse en Italie"
PLUS D'INFOS
ÉCOUTEZ


MICHEL CLOUP DUO
Site
Page Facebook

LABEL
Site
Page Facebook
TRACKLISTING
1 – Qui je suis
2 – La classe ouvrière s’est enfuie
3 – Ici et là-bas
4 – Deux minutes vingt-cinq
5 – Nous qui n’arrivons plus à dire nous
6 – Animal blessé
7 – D32W
8 – Séparer
9 – Nouveau en ville
10 – Etranger
11 – Une adresse en Italie

DATES
Sorti le vendredi 01 avril 2016
Chroniqué le 28 mars 2016