L'essentiel

Chroniques Express
Fews

« Means »

[PIAS]

Chronique rédigée par Fred Thébault

publiée le mardi 31 mai 2016 à 08h15

sorti le vendredi 20 mai 2016



On les attendait au tournant après un premier single très réussi, "The Zoo", et le résultat est là : Fews a sorti son premier album la semaine dernière. Le groupe a été créé par deux potes, un Suédois et un Américain qui se sont rencontrés sur Internet, puis délocalisés, ensemble, à Londres, où ils ont pu faire la musique dont ils rêvaient. Ils sont fans de Magritte comme de Zlatan Ibrahimovic, mais surtout d'Editors, et -pour ce dernier du moins- ça se sent. Fews pourrait bien devenir la nouvelle coqueluche du moment, avec leur new-wave écorchée, quelque part entre la fièvre des premiers Editors et l'hyper-sensibilité de DIIV. Sans être extrêmement original, pour qui a un minimum baigné dans la cold-wave et le post-punk des années 80 et ses revivals successifs, "Means" possède cependant la marque des grands albums : c'est une succession de tubes imparables, nerveux, douloureux, que l'on s'accapare immédiatement, comme si on les avait toujours eus à nos côtés. Fews, ce sont des mecs comme nous, sans frime et sans fards, et si on tombe raide dingue de l'album dès la première écoute, c'est tout simplement parce que leur musique s'adresse immédiatement à notre inconscient, sans aucun artifice.


Ce qu'on a aimé
La sensibilité
L'évidence des mélodies
La discrétion
Ce qu'on n'a pas aimé
Manque un "petit plus" pour les démarquer vraiment de leurs influences
PLUS D'INFOS
ÉCOUTEZ
TRACKLISTING
1 - I.D.
2 - The Zoo
3 - Drinking Games
4 - The Queen
5 - 10 Things
6 - 100 Goosebumps
7 - Keep On Telling Myself
8 - If Things Go On Like This
9 - Zlatan
10 - ILL

FEWS
Site
Page Facebook

DATES
Sorti le vendredi 20 mai 2016
Chroniqué le 31 mai 2016