Broken Memory

« A tribute to Martin Dupont »

[BOREDOMproduct]

Chronique rédigée par Fred Thébault

publiée le lundi 23 octobre 2017 à 10h07

sorti le lundi 25 septembre 2017



Si vous étiez jeune et branché au milieu des années 80 (c'est à-dire que vous n'êtes plus vraiment jeune aujourd'hui), vous aviez sans doute beaucoup de mal à vous procurer les disques d'un groupe déjà culte dont tout le monde parlait : ce groupe était Français, cocorico, originaire de Marseille, et l'aura de mystère qui l'entourait n'était pas sans rappeler, excusez du peu, New Order. La musique raffinée, tout à la fois lumineuse et crépusculaire de Martin Dupont n'a pas pris une ride 30 ans plus tard, et le culte est toujours bien vivace. Après les rééditions il y a dix ans par le label Infrastition, il manquait encore, pour être complet, un album en hommage au groupe. C'est désormais chose faite avec "Broken Memory", un tribute publié par l'excellent label BOREDOMproduct. Alors évidemment, l'exercice était périlleux : tout le monde ne sait pas manier aussi bien la clarinette que Beverley Crew (instrument omniprésent dans Martin Dupont), chanter avec cette folie jubilatoire que possédait Alain Seghir ou maîtriser la finesse du jeu délicat de Brigitte Balian. Et dans ce genre s'exercice, on le sait bien, il est difficile de rester parfait sur toute la ligne, chaque groupe ayant son style bien particulier, et tous n'étant pas égaux dans le talent et l'originalité. Mais vos craintes s'envoleront rapidement, c'est promis : non seulement parce que la musique de Martin Dupont se suffit à elle-même et qu'elle transcende les simples contraintes matérielles de celui qui la joue, mais aussi parce que chaque groupe présent sur "Broken Memory" a mis tout son coeur à l'ouvrage. Qu'ils soient fidèles à l'original ("Just Because" par Happiness Project, "Dirty Hands" par Auto-Immune) ou cherchent à s'en éloigner pour mieux innover ("Pressure", par Sweater With A Hood, "Shake Your Flowers" par TourDeForce, "It's So" par Celulloide - allez on le dit, la meilleure reprise du lot), l'ensemble reste homogène et de qualité. Notons que parmi les reprises figurent quelques-uns des inédits (re)découverts sur la cassette "Inédits 81-83" (sortie en 1985) ou sur les rééditions en CD, preuve que le talent fou de Martin Dupont se nichait dans la moindre note créée par le groupe.

Si vous êtes jeune et branché en 2017 et que vous découvrez les joies de la musique électronique, alors vous ne passerez pas à côté de ce bon résumé de la carrière de Martin Dupont et serez vraisemblablement épatés par ce que vous allez entendre. Et ce sera à votre tour de transmettre la flamme.


Ce qu'on a aimé
La qualité des reprises
Le respect de l'esprit Martin Dupont
Le design (avec une pochette signée Yves Cheynet, comme pour les albums originels du groupe)
La version LP, la K7 à tirage limité, l'"Extended tribute"
Ce qu'on n'a pas aimé
Que New Order n'ait pas participé à cet hommage
PLUS D'INFOS
ÉCOUTEZ
Album en écoute intégrale ici :

TRACKLISTING
1. Happiness Project — Just Because
2. The Rorschach Garden — The Light Goes Though My Mouth
3. Dekad — Sticks In My Brain
4. Cyborgdrive — Wagui
5. Sweater With A Hood — Pressure
6. Celluloide — Tellement (It's So)
7. Neutral Lies — Brittle Hero
8. TourdeForce — Shake Your Flowers
9. Auto-Immune — Dirty Hands
10. Müller Denscheidt — Doron Doron
11. Makina Girgir — Bent At The Window

DATES
Sorti le lundi 25 septembre 2017
Chroniqué le 23 octobre 2017